Meilleures ventes

Les preuves de son efficacité

Extrait de l'étude clinique

Pour tester l’efficacité de Menopad dans l’accompagnement du traitement des symptômes de la ménopause, une étude clinique a été menée à l’Université Médicale d’Osaka (Japon) par les professeurs Ushiroyama, Sakuma, Ikeda et Ueki.

Introduction

Les fibres de carbone d’origine végétale sont obtenues par calcination à 1200 °C de fibres de coton brut et sont utilisées dans l’industrie notamment pour leurs effets de blindage contre les ondes électromagnétiques, comme méthode d’élimination du formaldéhyde, pour lutter contre le « syndrome du bâtiment malsain », ou comme corps de chauffage à basse consommation énergétique. De plus ces fibres émettant des ions négatifs - ce qui leur confère une action désodorisante et antimicrobienne - sont utilisées dans le domaine des soins médicaux.

Nous examinons ici les améliorations des symptômes associés à la ménopause suite à l’utilisation d’un surmatelas garni de fibres de carbone d’origine végétale.

Objet et méthode :

La présente étude clinique a été menée auprès de 73 femmes périménopausées au sein d’une population de 95 femmes ayant visité le service de consultation lié aux « Troubles psychosomatiques de la ménopause et de la périménopause » du département gynécologie de l’Université Médicale d’Osaka.

Chaque participante a utilisé pendant 7 jours un surmatelas garni de fibres de carbone d’origine végétale. 

L’intensité subjective des symptômes a été enregistrée avant et après l’utilisation, sous forme numérique au moyen d’une échelle visuelle analogique (EVA).

Parallèlement, des analyses de la quantité de chromogranine A dans la salive (indicateur du niveau de stress) ont été effectuées avant et après l’utilisation d’une telle literie.

Résultats :

Après l’utilisation pendant 7 jours d’une literie à base de fibres de carbone d’origine végétale, 74 % (54/73) des patientes ont constaté une amélioration subjective de leurs symptômes. Parmi les 21 types de symptômes reconnus par les 73 cas, une amélioration a été constatée pour 19 types, en particulier les insomnies avec 21 cas sur 25 (84%) et les sensations de froid avec 14 cas sur 17 (82,4 %), soit des améliorations significatives.

Symptômes pour lesquels une amélioration a été enregistrée :

  • Insomnies (84%)
  • Froid (82%)
  • Sueurs (62,5%)
  • Humeurs dépressives (50%)
  • Bouffées de chaleur (39,7%)

Symptômes pour lesquels aucune amélioration n’a été enregistrée :

  • Mal de dos 
  • Acouphènes

Sur l’ensemble des cas et des symptômes pour lesquels une amélioration a été constatée, une diminution moyenne de 33,1 % de leur intensité a été ressentie après l’utilisation d’un surmatelas à base de fibres de carbone d’origine végétale.

Au niveau de la quantité de chromogranine A dans la salive, une baisse moyenne de 34,7 % a été observée chez l’ensemble des patientes mais celle-ci s’avère plus importante chez celles ayant ressenti une amélioration des symptômes.

Commentaires :

Dans la présente étude, il a été mis en évidence que l’utilisation des fibres de carbone présentées permet une amélioration ressentie des symptômes chez 74% des femmes atteintes de troubles du climatère (ménopause).

Il a également été constaté une baisse de la teneur salivaire en chromogramine A utilisée comme indicateur du niveau de stress psychique. Cela suggère la possibilité que l’utilisation de ces fibres inhibe la production  et la sécrétion anormale de neurotransmetteurs causées par les stress psychiques. Ces fibres émettant des ions négatifs et un rayonnement infrarouge lointain, on peut imaginer que ceux-ci ont une possible relation avec la stabilisation des fonctions neurologiques.

Ceci suggère qu’une utilisation de ces fibres de carbone pouvant conduire à une amélioration des symptômes et à un retour à la santé par contrôle de l’activité excessive du système sympathique surrénal chez les femmes atteinte de la ménopause pourrait avoir une importance sur le plan clinique comme thérapie complémentaire.

cms-img